Etude du potentiel de valorisation des produits agricoles bio et/ou vendus en circuits courts

Dans le cadre de la charte de territoire de la baie de Douarnenez, déclinaison du plan gouvernemental de lutte contre les algues vertes, l’EPAB (syndicat mixte établissement public de gestion et d’aménagement de la baie de Douarnenez) lance une étude pour connaître le potentiel des débouchés pour les produits agricoles biologiques et/ou vendus en circuits courts.

J‘ai un projet de valorisation de produits agricoles bio et/ou en circuits courts? Je peux faire part de mon projet en cliquant ici!

circuit-court

L’étude vise 3 objectifs :

  • Augmenter les surfaces en agriculture biologique
  • Favoriser l’introduction de produits bio/circuits courts en restauration collective
  • Conforter et développer l’économie des exploitations agricoles

Contexte de l’étude?

Dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre les algues vertes, l’objectif général fixé par l’Etat est de réduire pour 2015 la concentration en nitrates dans les 8 principaux cours d’eau de la baie de Douarnenez.

Afin de répondre aux objectifs de qualité de l’eau, un plan d’actions a été élaboré pour permettre de limiter les fuites d’azote vers les milieux aquatiques. Les objectifs de ce plan d’actions sont fixés dans la charte de territoire 2012-2015 de la baie de Douarnenez. L’EPAB est maître d’ouvrage de la charte.

Le volet agricole de la charte de territoire encourage notamment l’évolution des systèmes agricoles vers des systèmes herbagers et en agriculture biologique à moindres fuites d’azote.

Pour encourager les changements de système, la charte de territoire comporte un volet économique. Dans ce cadre, l’EPAB lance une étude pour conforter l’économie des exploitations agricoles et autres acteurs des filières alimentaires qui produisent, vendent, transforment, transportent des produits agricoles biologiques et/ou en circuits courts. L’intérêt de cette étude pour impacter sur les marées vertes est donc indirect.

Qui est concerné par l’étude?

•Agriculteurs
•Collectivités
•Métiers de bouche
•Industries agro-alimentaires
•Coopératives agricoles
•Cantines
•Maisons de retraite
•Grossistes
•Supermarchés/supérettes
•Restaurants
•Transporteurs
•Consommateurs

Et dans les prochaines semaines…

Afin de mener l’étude, l’EPAB s’appuiera sur les services du cabinet ALLENT pour une durée de 6 mois.

Allent

L’étude débutera au mois de janvier 2014. Les agriculteurs, artisans, industries agro-alimentaires, restaurants, magasins de vente et collectivités recevront un courrier d’information.

Durant les mois de février et mars 2014, les acteurs volontaires seront enquêtés par les intervenants du cabinet ALLENT afin de recueillir leurs besoins et attentes.

Appel aux initiatives!

Vous êtes :

agriculteurs, artisans, IAA, GMS, restaurants, collectivités, grossistes, transporteurs, consommateurs

Vous avez des idées de projet?

L’étude lancée par l’EPAB peut vous aider à le concrétiser : magasin de producteurs, plates-formes logistique, besoin en communication, débouchés en restauration collective, études de faisabilités technico-économiques, aides aux investissements et à la diversification…

Vous pouvez nous faire part de vos idées de projet en complétant en quelques clics le formulaire en ligne : cliquer ici

Contact : Animation agricole : Nicolas LE MEUR

  • 02 29 40 41 24 / 06 47 38 01 99 / pole.prevention@epab.fr