Les fonctions

Les zones humides assurent de multiples fonctions dont certaines sont facilement perceptibles (débordement des cours d’eau) alors que d’autres sont plus difficilement identifiables à l’œil nu (épuration de l’eau).

Les principales fonctions sont abordées ci-dessous :

Fonctions épuratoires

Interception des matières en suspension :

Les matières en suspension transportées par l’eau se déposent au niveau des zones humides. Le couvert végétal atténue la vitesse d’écoulement et entraîne le dépôt de ces particules fines.

Régulation des nutriments :

Le processus de dénitrification de l’eau prend place dans des sols où l’eau est dépourvue d’oxygène et où la teneur en matière organique est importante. La flore bactérienne du sol puise alors l’oxygène nécessaire à son développement en dégradant les molécules de nitrates.

Fonctions hydrologiques :

Stockage des eaux de crue ; écrêtement des crues

Grâce à leur capacité de stockage de volumes d’eau, les zones humides participent au retardement des pics de crues et à l’étalement des crues.

Restitution des eaux stockées de manière progressive ; retardement des débits d’étiage

Les sols des zones humides sont constitués de substrats variés capables d’emmagasiner des volumes d’eau importants et à les restituer progressivement aux cours d’eau.

Amélioration du rechargement de la nappe.

La recharge de la nappe a lieu par infiltration des écoulements au travers du sol de la zone humide. Son importance dépend de la surface de la zone et du temps que l’eau y a passé.

 

Fonctions biologiques :

Continuité écologique (biodiversité, qualité morphologique des cours d’eau)

Les zones humides constituent un corridor de milieux d’une grande diversité d’habitats « humide » autour des cours d’eau. Il s’y développe une faune et une flore spécifique et diversifiée.

Hivernage, migration et reproduction de nombreux oiseaux

Plus de 50% des espèces d’oiseaux dépendent des zones humides pour leur alimentation, leur reproduction ou leur croissance. Ces milieux constituent des zones de halte en période de migration.

Diversité végétale

Près de 30% des espèces végétales remarquables et menacées en France sont liées aux zones humides.