Comprendre le phénomène de marées vertes

Sommaire de la page

Définition

Les indicateurs utilisés pour le suivi des marées vertes


 

DEFINITION

Une marée verte correspond à un développement important d’algues, sous l’effet de l’eutrophisation* de son milieu de développement, qui s’échouent ensuite de manière importante sur le littoral.

En France, les marées vertes touchent particulièrement les baies bretonnes, normandes et le littoral atlantique-vendéen.

Illustration de marées vertes en baie de Douarnenez (2016-2017) 

*L’eutrophisation est l’enrichissement en matières nutritives (azotées et/ou phosphatées) d’un milieu naturel. Cela provoque un accroissement de la production primaire, c’est-à-dire un développement de la base de la chaine alimentaire : plancton et algues.

Les algues échouées sèchent et pourrissent en dégageant un gaz nocif, l’hydrogène sulfuré. Ce gaz est à haute dose toxique et présente un important problème de santé publique, c’est pourquoi il est primordial de remédier aux marées vertes, et cela passe en agissant sur son facteur limitant.

Cycle saisonnier des facteurs limitants de la marée verte (CEVA, 2009)schémas facteur limitant

Dans la baie de Douarnenez, le facteur limitant des marées vertes sur la période estivale est le taux d’azote d’origine continentale apportée dans la baie, autrement dit les nitrates arrivant dans la baie via les cours d’eau. L’excès de nitrates présents dans les cours d’eau ont principalement une origine domestique (dysfonctionnement des systèmes d’épuration notamment) et/ou agricole (surfertilisation d’une culture par exemple).

Pour mieux comprendre ce phénomène, le shémas ci-dessous (CEVA, 2009), reprend les principaux facteurs participant au déclenchement d’une marée verte

conditions_developpement_maree_verte-300dpi-800

Pour des informations plus détaillées, rendez-vous sur la page consacrée par le CEVA (Centre d’Etudes et de Valorisation des Algues) sur le sujet :

bouton marée verte


 

LES INDICATEURS UTILISES POUR LE SUIVI DES MARÉES VERTES

  Le ramassage des algues vertes

Le ramassage des algues vertes est un indicateur existant en baie de Douarnenez sur la période 1994-2016. Les données sont récupérées annuellement auprès des communes. C’est un indicateur de l’intensité du phénomène de marées vertes mais il n’est ni le seul ni forcément celui qui traduit le mieux ce phénomène. En effet, les ramassages sont conditionnés par les moyens matériels et financiers d’une part, et par les conditions climatiques d’autre part.

IMGP5525


 → La mesure des surfaces d’échouages des algues vertes

Les surfaces d’échouages sont mesurées par photographie aérienne tous les mois de Février à Octobre. Ce suivi est financé par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et répond aux exigences de la DCE (Directive Cadre Européenne) pour évaluer l’état écologique des masses d’eau.

Il existe un indicateur biologique normalisée propre aux marées vertes qui est calculé à partir des surfaces mesurées lors des survols mensuels. En fonction de l’ampleur et de la fréquence des échouages d’algues vertes cet indicateur permet de classifier la masse d’eau selon les 5 classes de qualité biologique DCE (voir arrêté du 27 juillet 2015, p59).

Pour aller plus loin dans le calcul de cet indice, un rapport réalisé en partenariat  ONEMA/CEVA/Ifremer en 2011 détaille la méthodologie utilisée.

>> Accéder au rapport 

2013-06-26_14-40-34_DSC_0215_RY